Château Pédros inspire Jean Marais

Jean Marais

Ce vaste domaine, où vignes, pinèdes, prairies et champs de roseaux cohabitent harmonieusement, abrite aussi une résidence formée de petites maisons cachées dans la verdure. Cette presqu’île, autrefois propriété viticole réputée, est inscrite sur les cartes anciennes sous le nom de  »Domaine Pédros « ou « Château Pédros ». Vers les années soixante-dix, à l’époque où les vins régionaux étaient au plus bas, la propriété en difficulté fut mise aux enchères et acquise, au cours d’une vente à la chandelle, par Paul Morihien. Soucieux d’esthétique et désireux de préserver l’environnement, il fit appel à Nicolas Hadjimichalis, architecte favori d’Onassis, à qui il confia le soin de dessiner le projet de la future résidence. Les chais, la ferme, et les bâtiments d’habitation furent restaurés, des arbres plantés et de petites maisons disséminées dans l’immense parc. Jean Marais, vieil ami du propriétaire, se passionna pour le projet. Il s’installa sur les lieux, fit plusieurs expositions dans le parc et participa même à l’ouvrage en décorant le portique du « Château ». Il créa deux vases représentant des déesses aux visages opposés – certainement cousines de Janus – dont l’une ressemble étrangement à Brigitte Bardot. Ces poteries délicates confèrent une élégance certaine aux piliers qui délimitent l’entrée de l’ancienne demeure. Trente ans après, les arbres et les fleurs ont envahi le domaine et un ponton en bois s’avance dans l’étang, justifiant certainement le nom de Port-Fitou donné à cette résidence.