Le Lac Perdu

Lac Perdu

En bordure de route, entre Fitou et Treilles, s’étend une vaste plaine appelée Pla de Fitou. Au centre une prairie verte et engageante est entièrement entourée de collines aux pentes desséchées sans qu’aucune vallée ou ruisseau n’assure l’écoulement des eaux de pluies… Il y a bien longtemps, un grand lac occupait cette plaine. Sur ses berges de petites communautés, regroupées en hameaux, vivaient de pêche, de cueillette et de quelques cultures implantées sur les terres humides. Les forêts des collines environnantes fournissaient le bois de construction ou de chauffage et parfois quelques sangliers, prétexte, s’il en fallait, à faire une fête.

Les Romains découvrirent un jour le charme et la richesse de cette région. Industrieux et organisés, ils offrirent immédiatement à ces pêcheurs insouciants, toutes les joies de la civilisation. Ils construisirent routes, maisons en pierres et hôpital; ils apportèrent vin, confort et chauffage central et ajoutèrent même corvées et impôts, accompagnés de soldats pour les collecter.

Le magnifique plan d’eau inspira aussi ces Romains Imaginatifs et déjà très soucieux de rentabilité. Piochant, grattant et forant la roche ils creusèrent un petit tunnel sous l’une des collines. L’eau s’écoula lentement et le lac disparut…