L’Eglise Saint Julien et Sainte Basilisse

Eglise Fitou

Un peu à l’écart du village, formant avec son clocher un ensemble harmonieux, l’église St Julien surprend par son plan. Elle est mentionnée dès 1065. L’élément le plus signifiant est l’abside semicirculaire, voûtée en cul-de-four et éclairée par une  fenêtre en plein cintre. Cette partie primitive fut doublée latéralement par une seconde nef (XVIIé ou XVIIIé siècle) séparée de la première par un grand arc. Sur le mur latéral de cette seconde abside, s’ouvre le portail constitué de claveaux rayonnants, relevant de la même architecture que la nef initiale. C’est une solide construction du XIIé siècle en belles pierres de taille dont les murs ont 1.50m d’épaisseur. Elle est dédiée à St Julien et Ste Basilisse.

Il s’agit de deux martyrs égyptiens dont le culte n’est implanté par le biais de la liturgie Mozarabe, originaire d’Antinoé, en moyenne Egypte. JULIEN, bien que décidé à se consacrer à Dieu, dans le célibat, cède au désir de ses parents et épouse une riche héritière, BASILISSE, espérant qu’elle acceptera la même vie consacrée. Ce qui fut fait. L’auteur de la Passion imagine alors que l’un et l’autre fondèrent un monastère. Dans la persécution de Dioclétien, Basilisse et ses moniales sont tuées. Julien dénoncé au gouverneur, est condamné à son tour, après avoir converti le fils et la mère du gouverneur. On ne retiendra guère que le martyre de deux saints dont les reliques auraient été déposées à Rome, à Sainte Marie-Majeure. Dans notre diocèse, on trouve dix-sept églises placées sous le patronage de deux martyrs: Azille, Barbaira, Bram, Brenac, Cascastel, Cucugnan, Fitou, Magrie, Massac, Montclar, Montirat, Mouthoumet, Pomas, Salles d’Aude, Ventenac-Cabardès, Villar-Saint-Anselme, Villedubert. C’est par l’Espagne et la Catalogne que le culte de ces martyrs s’est le plus souvent répandu dans le Midi de la France.

L’église de Fitou a servi de sépulture à la famille d’Aragon, seigneurs de Fitou et notamment à :
Jean d’Aragon, décédé le 14 septembre 1694
Louis d’Aragon , décédé le 23 octobre 1702
Catherine De Berre, décédée le 3 mai 1712
Thérèse d’Aragon, décédée le 16 juillet 1712
Marie De Castèras, décédée le 20 déc. 1715
Jean-Pierre d’Aragon, décédé le 20 déc. 1759
Jeanne d’Essaix, veuve de J. P. d’Aragon, décédée le 12 juillet 1761
Pierre-Louis d’Aragon, Baron d’Artoux, décédé le 16 décembre 1780
Jérome Vignon a été inhumé dans l’église, dans le tombeau de ses prédécesseurs le 31 décembre 1731 ayant reçu tous les sacrements. Sous la chapelle St Antoine est enterré Antoine Gauffre. La sœur du curé de Fitou serait enterrée dans l’église devant l’autel de la vierge.

Toutes ces sépultures ont fait l’objet d’actes de décès conservés aux archives.